Sophrologie

Naissance et Histoire  

Créé en 1960 à Madrid par Alfonso Caycedo, médecin chirurgien et neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne
le terme «sophrologie» inspiré du grec ancien signifie «étude de l’harmonisation de la conscience.».

La sophrologie avait pour but d’étudier la conscience pour permettre à chacun d’accéder à un avenir positif en trouvant et en utilisant ses propres ressources. Pour cela, Alfonso Caycédo créa une école de recherche et mis au point sa propre méthodologie éprouvée aujourd’hui depuis plus de 50 ans ! Une méthodologie bien précise, claire, structurée, reproductible, efficace et scientifique (car mise au point par un corps médical) avec des résultats prouvés.

Définition & Sources

La sophrologie (méthode psychocorporelle) est l’étude de la conscience en harmonie et la maîtrise de l’équilibre corps-esprit qui permet d’améliorer notre quotidien.

Synthèse d’un ensemble de techniques orientales (yoga, zen, bouddhisme), de méthodes de relaxation occidentale (training autogène de Schultz, relaxation progressive de Jacobson, méthode Vittoz) et d’hypnose Charcot, Mesmer, la sophrologie s’appuie sur la philosophie de la phénoménologie (description des phénomènes vécus sans interprétation, ni jugement) et repose sur la répétition vivantielle et l’entrainement (répétition des techniques apprises afin d’en prendre plus conscience).

Techniques

•   Exercices respiratoires doux en mouvement.

• Exercices de relaxation statique (relâchement & détente musculaire) et de relaxation mentale associée à une visualisation d’images et de pensées positives.

                       A qui s’adresse-t-elle ? A toute personne de toutes les tranches d’âges désirant améliorer son existence au quotidien. 

Comment l’utiliser Comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie.

Qui l’utilise Les sophrologues mais aussi les médecins, les travailleurs sociaux, les infirmières, les responsables du personnel, les entraîneurs sportifs, les coachs, les enseignants….